le « Tesla » chinois lance son SUV 100% électrique en Europe


Aiways est-il davantage le Huawei ou le Xiaomi de la voiture ? La marque automobile venue de Chine ouvre son carnet de commandes en Europe. Son U5, un SUV 100% électrique, devrait être le premier d’une palanquée de nouveaux véhicules à prendre les routes françaises et européennes. Doté d’un moteur de 200 ch et d’une batterie de 63 kWh, l’U5 annonce 400 km d’autonomie. Ce modèle résolument familial arrive sur un segment très en vogue. Mais, sans doute plus que les autres marques de SUV zéro émission, Aiways jeune d’à peine deux ans, devra d’abord faire ses preuves avant d’envisager la conquête du vieux continent. 

Rassurer sur la sécurité 

L’U5 a été homologué pour une vente européenne après avoir satisfait à tous les tests de sécurité requis. La sécurité des occupants mais aussi des piétons aux environs est précisément l’un des critères sur lesquels les nouveaux acteurs de l’automobile ont le plus de difficultés à s’imposer. Ainsi, lors de son test Euro NCAP, l’U5 n’a obtenu « que » 3 étoiles sur les cinq possibles. La marque assure que les problèmes constatés à l’époque, notamment sur les modalités de déploiement de l’airbag, ont été corrigés depuis.

La technologie avant tout

Tout comme Tesla en son temps, la start up Aiways axe une partie de sa communication sur le nombre impressionnant de technologies embarquées dans son SUV. Ainsi, l’U5 compte pas moins de 22 capteurs, 12 radars à ultrasons, 5 caméras HD et trois radars à ondes millimétriques. Tout cet équipement est tourné vers un même but : la conduite autonome de niveau 2. En conséquence, l’U5 bénéficie d’un grand nombre d’assistances à la conduite telles que le maintien dans la voie (au delà de 60 km/h pour les pays où c’est légal), la détection des angles morts, le régulateur de vitesse adaptatif ou encore un système de prévention de sortie de voie. 

Actu à voir aussi ...  pour la première fois, les films sortis exclusivement en streaming pourront concourir

Si l’arrivée de Aiways en Europe était déjà actée depuis la présentation de l’U5 lors du salon de Genève 2019, il restait encore à connaître le prix et les modalités de distribution de l’U5. Un premier temps estimé autour de 35 000 euros, le tarif du SUV ne sera pas immédiatement dévoilé. En effet, afin de rassurer ses premiers clients, qui pourraient s’inquiéter des difficultés de revendre un véhicule d’une marque inconnue, le constructeur chinois ne proposera son U5 qu’à la location dans un premier temps. Pour un tarif avoisinant les 400 euros/mois, il sera donc possible de tester ce nouveau prétendant 100% électrique et ce, à moindre risque. 





Source link