Les hôtels Marriott, de nouveau victimes d’un important piratage

[ad_1]

La série noire des Marriott International continue. Seize mois après avoir révélé le vol de données de 500 millions de clients, le groupe hôtelier est contraint d’annoncer un nouveau piratage de ses bases de données. En s’appuyant sur les identifiants de deux employés, des pirates se sont introduits dans les systèmes vers la mi-janvier 2020 et ont réussi à voler les données d’environ 5,2 millions de clients : noms, adresses, numéros de téléphone, noms de l’employeur, dates de naissance, sexe, relevés du compte de fidélité, préférences personnelles.

Les données plus sensibles telles que les numéros de carte bancaire ou les papiers d’identité — passeport, carte d’identité, permis de conduire — ne seraient pas affectées, en tous les cas à ce stade de l’enquête. A priori, les victimes sont réparties dans de nombreux pays. Marriott a mis en place un service de support téléphonique dédié pour l’Amérique du Nord, l’Australie, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, ainsi que pour « le reste du monde ».

Source : Marriott



[ad_2]

Source link