Steam prend à son tour des mesures pour limiter les mises à jour des jeux

[ad_1]

Après Sony et Microsoft, c’est Steam qui change sa politique de distribution des mises à jour et sa gestion des débits. Les joueurs vont continuer à bénéficier d’une bonne expérience de jeu sans pour autant consommer de la bande passante inutilement. Tout cela en évitant que les jeux inutilisés depuis des lustres soient mis à jour automatiquement. Une bonne mesure pour limiter l’effet de saturation des réseaux.

À lire aussi : Confinement : en 10 jours, Steam a battu par deux fois son record de fréquentation

Vous l’avez sans doute déjà remarqué mais, si vous n’avez pas lancé un jeu depuis un moment, Steam vous propose de différer les éventuelles mises à jour de quelques heures, en les planifiant à des heures creuses. À partir d’aujourd’hui, « ces mises à jour sont maintenant réparties sur plusieurs jours » annonce le communiqué. Et de poursuivre : « Seuls les jeux auxquels vous avez joués au cours des 3 derniers jours seront mis à jour immédiatement, au moment où vous les lancez. »

À lire aussi : Epic, le créateur de Fortnite, entre dans l’arène des éditeurs de jeux

Des options de limitation déjà implantées et à utiliser !

Dans les Paramètres du client logiciel, il y a déjà une armée d’options qui permettent d’optimiser la distribution et la réception des mises à jour. Vous pouvez limiter la bande passante allouée à Steam pour commencer. Il est aussi possible de programmer les heures de mises à jour automatiques (la nuit par exemple).
Et comme le suggère le communiqué de Steam : déplacez les jeux occasionnels sur un disque dur externe et laissez ceux que vous utilisez souvent sur le SSD. Cela vous évite de les désinstaller pour les réinstaller ensuite, en les téléchargeant une nouvelle fois.

Source : Steam



[ad_2]

Source link