les films pourraient sortir directement en VOD

[ad_1]

Les films pourront-ils continuer à sortir malgré la fermeture des salles de cinéma ? C’est la question que se pose actuellement le Centre national du cinéma (CNC). Est-il possible de bousculer rapidement la chronologie des médias pour permettre aux œuvres d’être disponibles en priorité sur les plates-formes de VOD ? 

Concrètement, au lieu de sortir en salle, un film serait proposé directement sur ces services à l’achat à l’acte (Canal VOD, Apple TV, etc.). Les services de SVOD type Netflix en seraient exclus, puisqu’ils se situent beaucoup plus loin dans la chronologie des médias française (36 mois après une sortie en salle au lieu de 4). 

Sortir en VOD et profiter des financements du CNC ?

Comme l’expliquent les Échos, deux cas de figure sont envisageables. Tout d’abord pour les films sortis au cinéma quelques jours avant la fermeture des salles. La loi actuelle est claire : il leur est impossible d’être disponibles en VOD avant quatre mois, il faudrait donc adapter les textes législatifs pour que cela le soit. 

Pour les films qui ne sont pas encore sortis au cinéma, les producteurs et distributeurs peuvent tout à fait choisir de les sortir directement en VOD, c’est le cas pour de nombreux films chaque année.
Dans ce cas-là, le CNC pourrait alors décider que les producteurs ne perdent pas son financement, normalement réservé aux films qui obtiennent un visa d’exploitation en salle. 

La chronologie des médias est actuellement en pleine discussion au sein de la nouvelle loi pour l’audiovisuel portée par le ministre de la Culture Franck Riester. Les négociations durent depuis plusieurs mois et sont très complexes entre producteurs, distributeurs, exploitants, chaînes de télévision et services de SVOD. Trouver une solution rapide serait une gageure, mais devant l’urgence de la situation du monde du cinéma, les acteurs pourraient s’entendre, au moins durant le temps de cette période particulière. 

Source : Les Echos



[ad_2]

Source link