Apple durcit la politique de validation de son App Store pour lutter contre les abus



Dans une publication à l’intention des développeurs, Apple a annoncé, ce week-end, vouloir « assurer la crédibilité des informations de santé et sécurité » diffusées sur son kiosque de téléchargement.

Le géant de Cupertino va donc accroître son contrôle et ses prérequis pour toutes les applications qui concernent le coronavirus. Un bon moyen d’éviter la diffusion de fausses informations ou certains abus.

Ainsi, le processus de validation des applications implique désormais une vérification des sources, de telle sorte qu’elles soient jugées fiables. Mais Apple va plus loin encore puisque seules les applications soumises par des organisations gouvernementales, des ONG reconnues ou des sociétés « profondément liées aux questions médicales ou de santé, ou liées à l’éducation » seront validées si elles parlent du coronavirus.

Au regard de cette rigueur, l’annonce suivante est logique, Apple a décidé de bannir toutes les applications de divertissement ou tous les jeux qui ont pour thème le Covid-19.

Enfin, Apple a annoncé que les frais facturés aux développeurs des organisations à but non lucratif qui produisent des applications pour aider les utilisateurs dans le contexte de la pandémie seront suspendus.

Source : Apple





Source link

Actu à voir aussi ...  "J'ai parfois le sentiment de donner mon physique en pâture"