cette position facile permet de s’endormir plus vite, selon ce prof de yoga

[ad_1]

Pour débutant et sans équipement, cette posture de yoga évacue les tensions de la journée et facilite l’endormissement.

Vous ruminez ? Vous tournez dans le lit ? Vous vous réveillez la nuit sans réussir à vous rendormir ? L’insomnie est un trouble du sommeil fréquent : en France, presque 1 personne sur 5 en souffrirait selon l’INSERM. Délétère sur le long terme, un manque de sommeil dégrade la qualité de vie, la santé physique ou mentale et favorise certaines maladies comme les douleurs chroniques, l’hypertension ou la dépression. L’endormissement est favorisé par un environnement calme, tempéré (autour de 18°C), silencieux et sans sources d’excitation (lumière, écrans…). Le corps a également besoin d’être détendu et dénué de tensions. Pour cela, faire du yoga nidra (une forme de yoga à faire dans son lit aussi appelée « sommeil yogique ») juste avant de se coucher faciliterait l’endormissement chez les insomniaques et améliorerait la qualité de sommeil, rapporte une étude parue en décembre dernier dans la revue scientifique PLOS One.  

« Pour débutant et sans équipement »

schema-pose-yoga-sommeil
Positions yoga pour s’endormir © lioputra – stock.adobe.com

Interrogé dans le New York Post, Jesse Gabler, professeur de Yoga en Californie et fondateur de Yogi Times dévoile les meilleures positions de yoga « pour débutant et sans équipement » à faire en moins de 5 minutes dans son lit afin de se détendre immédiatement et s’endormir « en un rien de temps« . Parmi elles, la « posture de l’enfant » (Balasana) qui permet de se sentir en sécurité. Pour la réaliser, il faut se placer sur les genoux, les fesses sur les talons. Déposer le torse sur les cuisses et le front au sol. Les bras sont étendus vers l’avant ou le long du corps. « Cet exercice permet d’étier doucement le dos, les hanches, les cuisses et les chevilles. Cela encourage un sentiment de sécurité et de confort, ce qui profitera particulièrement à ceux qui se réveillent anxieux ou instables« , poursuit-il. La spécialiste propose aussi de tester la « posture du bébé heureux » (Ananda Balasana) pour décompresser le bas du corps : s’allonger sur le dos, ramener les genoux vers la poitrine et attraper avec les mains les bords extérieurs des pieds. Les genoux s’écartent naturellement de part et d’autre de la poitrine. « Ce mouvement étire le bas du dos et les hanches, là où la tension musculaire s’accumule pendant la journée« , indique l’expert. On peut en profiter pour respirer profondément pendant 1-2 minutes, ce qui calme immédiatement l’esprit, allège l’humeur et prépare le corps au sommeil.

Enfin, la « posture du cadavre » (Savasana) aide à détendre le cerveau : s’allonger sur le dos les jambes légèrement écartées, les yeux fermés et les bras le long du corps, paumes des mains tournées vers le haut. L’idée est de se concentrer sur la respiration en prenant des inspirations lentes et profondes. « Cette pose (qu’on utilise normalement pour terminer une séance de yoga) permet à votre corps de s’abandonner à la gravité, libérant ainsi les tensions physiques et éliminant le stress de l’esprit« , conclut-il.

[ad_2]

Source link