Florent Manaudou recadre sèchement Emmanuel Macron après son coup de pression pour les JO 2024



Ce samedi 11 novembre 2023, l’ambiance était électrique sur le plateau de “Quelle époque !”, l’émission présentée par Léa Salamé sur France 2. Florent Manaudou a en effet tenu à calmer les ardeurs du président de la République, Emmanuel Macron.

Invité sur le plateau de Quelle époque, l’émission de Léa Salamé avec Christophe Dechavanne, le nageur Florent Manaudou en a profité pour remettre quelques pendules à l’heure. À commencer par celles du président de la République, Emmanuel Macron

Le tacle bien piquant de Florent Manaudou à Emmanuel Macron 

C’est un Florent Manaudou plutôt remonté qui a répondu aux questions de Léa Salamé sur France 2… À l’aube des Jeux Olympiques de 2024 – qui auront lieu du 26 juillet au 11 août prochain -, le nageur âgé de 33 ans a recadré Emmanuel Macron, jugeant les ambitions affichées par le chef de l’Etat envers les sportifs français bien trop hautes.

À huit mois des Jeux, le président de la République a en effet déjà annoncé publiquement son objectif pour les Bleus : celui de terminer dans le top 5 au tableau des médailles. “Il peut faire ce qu’il veut, ça ne changera pas…”, a directement réagi le frère de Laure Manaudou. Il a renvoyé le président dans les cordes et s’explique.

Florent Manaudou, lui-même médaillé olympique, a ajouté : “Je vais me faire des ennemis mais on n’est pas du tout un pays de sport. On a des très bons talents, mais par contre si tu vas dans les pays anglophones, quand tu vois les infrastructures qu’il y a… Ils ont réduit de 4 à 2 les heures de cours d’EPS”.

Ce que reproche précisément Florent Manaudou

Le nageur, qui briguera une quatrième médaille olympique à Paris dans quelques mois, a poursuivi sur sa lancée en pointant vivement du doigt le manque de moyens dans le sport en France, et ce dès l’école. On ne peut pas dire : ‘Je veux être la meilleure nation’ en mettant les moyens comme ça. Ce n’est pas possible“, a-t-il ajouté, visant alors le chef de l’état qui avait mis un coup de pression aux athlètes français après les derniers JO…

Actu à voir aussi ...  Amazon s’est servi des données de sa marketplace pour créer ses propres produits

Des sommes d’argent bien trop basses allouées au sport donc, auxquelles vient s’ajouter un autre point clé selon Florent Manaudou : le temps qui joue quelque peu contre nous. Des médailles, on va en gagner, et certainement plus, mais on a mis des choses en place il y a deux ans. Pour préparer des Jeux olympiques, il faut s’y prendre 10-12 ans à l’avance. J’ai vu les Anglais le faire en 2012. Ils ont mis énormément de choses en place vers 2009-2010 et ils ont explosé en 2016-2020″, a-t-il commenté.

Et à celui qui est candidat pour être porte-drapeau en 2024 de conclure : “Est-ce qu’on est en retard ? On verra. Mais on ne peut pas doubler le nombre de médailles juste parce qu’on a mis des choses en place au cours des deux dernières années. Ce n’est pas possible”. Voilà qui a le mérite d’être clair !



Source link