leur château totalement en ruine, après leur mort qui en a hérité ?

[ad_1]

Vitres, charpentes, toitures cassées… Le château des frères Bogdanoff tombe en total désuétude et ses héritiers n’ont pas les moyens de restaurer l’édifice médiéval.

C’est à Montfort, un petit village dans le Gers que les frères Bogdanoff avaient acquis le château d’Esclignac, en 1986. Cet édifice, qui remonte au XIe siècle et se situe dans la plaine au pied du village, est considéré comme l’un des plus vieux châteaux du département. Son état est catastrophique, sa toiture éventrée, ses nombreuses charpentes écroulées dans les dépendances et ses vitres cassées. Il faudrait des millions pour la remettre sur pied. Une situation que les 500 habitants du village ne supportent plus.

Les Bogdnaoff : une somptueuse demeure en ruine

Un des habitants du village, voisin du fameux château, René, 92 ans, a raconté à nos confrères du Parisien, le 7 avril 2023, avoir été convié à plusieurs reprises dans la demeure, lors des grandes soirées organisées par les frères. « Il y avait de tout là-dedans, des belles filles et du beau monde« , a-t-il expliqué. Mais il a connu le château « au temps des précédents propriétaires et il était magnifique, avec des extérieurs entretenus« . « Aujourd’hui, beaucoup de curieux s’arrêtent pour le voir, mais cela va être un gouffre de le rénover« , a-t-il conclu.

Qui a hérité du château d’Esclignac ?

Le château appartient aux onze héritiers des célèbres jumeaux les six enfants d’Igor et les cinq frères et sœurs de Grichka et pour le moment, un de leurs demi-frères y habite discrètement. Les enfants d’Igor ont demandé de l’aide, la protection de l’édifice au ministère de la Culture. De plus, une procédure de liquidation a été mise en place depuis le mois de novembre 2021, la propriété est ainsi sous la responsabilité d’un mandataire liquidateur à cause de taxes foncières impayées.

La seule solution pour sauver le château qui appartenait aux Bogdanoff

La solution serait que le château soit vendu, comme l’a expliqué un des habitants du village de Montfort, à nos confrères du Parisien : « L’état de ce château, c’est une catastrophe ! Franchement, ils feraient mieux de le vendre, car la famille n’a jamais mis d’argent pour le rénover« . Mais les habitants ne croient plus en la réhabilitation de la bâtisse médiévale, qui a été promise par les frères et leur famille depuis près de quarante ans.

Le maire du village, Régis Lagardère, a affirmé à nos confrères : « Il faudrait déjà 5 à 6 millions d’euros rien que pour les toitures. En quarante ans, rien n’a été fait pour le protéger« . Même si le château est inscrit comme monument historique depuis 2016, il n’est pas classé. Le président de l’association Sauvegarde du patrimoine gascon, aussi cousin des frères Bogdanoff, Cédric Davant-Lannes, a déclaré : « La mise sous tutelle, c’est du flan. Le seul moyen aujourd’hui d’éviter que ce château presque millénaire s’écroule, c’est qu’il soit vendu à un amoureux des vieilles pierres qui en a les moyens« .

[ad_2]

Source link