« j’en ai toujours joué pour être engagée et gagner ma vie »

[ad_1]

De retour à la télévision dans la série « Les Disparus de la Forêt Noire » sur TF1, l’actrice Hélène de Fougerolles a accordé une interview décriée à Europe 1. Elle y évoque avec franchise son rapport au féminisme. Et se confie sur sa carrière.

Hélène de Fougerolles n’a pas sa langue dans sa poche et l’a prouvé. Dans une interview à Europe 1, publiée le 4 janvier 2023, la comédienne aujourd’hui âgée de 49 ans a parlé de féminisme. Et, avec ses propos clivants, elle ne s’est pas fait que des ami(e)s sur la toile. La star est en pleine promo pour sa nouvelle série intitulée Les Disparus de la Forêt Noire, sur TF1.

Hélène de Fougerolles pas féministe : elle assume !

La star a donc évoqué sa série, laquelle a « un propos féministe » selon Europe 1. « Je dirais que ça a été un plus, qu’il y avait du fond. Ce n’était pas juste un polar avec des cadavres« , a d’abords souligné l’actrice. Puis Hélène de Fougerolles a alors discuté de son propre rapport au féminisme à l’heure de mouvements mondiaux comme #MeToo ou Time’s Up, qui ont libéré la parole des femmes et ont mis sous les feux des projecteurs des combats comme l’égalité des sexes, les violences conjugales, les agressions sexuelles… « Je ne suis pas féministe moi-même, je n’ai pas un combat à mener avec ça, mais je l’entends et je trouve que la série nous emmène subtilement à nous poser des questions. Car nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne« , a-t-elle expliqué.

Hélène de Fougerolles honnête sur sa carrière : comment elle est parvenue à ses fins

La star, vue au cinéma dans les films Le péril jeune, La plageFanfan la Tulipe ou encore Le Plus Beau Jour de ma vie a ensuite détaillé pourquoi elle-même ne se sent pas forcément en phase avec le féminisme actuel. « J’ai beaucoup joué de mes atouts et de ma féminité pour obtenir des choses. Se sentir désirable, c’est le propre de mon métier d’actrice. Et j’en ai toujours joué pour pouvoir être engagée et gagner ma vie. Donc, je ne peux pas être féministe. Mais à côté de ça, j’entends très bien qu’il y a des femmes qui se sont senties abusées, ou dont on a abusées. Je le comprends et j’en suis désolée aussi. Mais je n’irai pas au combat avec elles, je ne suis pas portée par ça« , a clamé la star.

Et Hélène de Fougerolles, ajoute, avec une franchise étonnante : « Moi, j’aime bien me sentir désirée. Je ne me suis jamais sentie victime de ça. Des hommes ont pu être lourdauds avec moi mais on n’a jamais dépassé la limite. J’ai de la chance et je touche du bois. » Et quant à savoir si elle a peur pour sa fille de 19 ans, la réponse est limpide ! « J’ai tout blindé, donc ça va être difficile qu’il lui arrive quelque chose« , assure-t-elle… 

La comédienne divise avec ses propos

Sur Twitter, les réactions ont été vives après l’interview de la star. « Cette interview est proprement hallucinante« , clame Marion Pillas (rédactrice en chef de La Déferlante). « L’interview lunaire d’Hélène de Fougerolles (qui n’a visiblement pas lu la définition de ‘féministe’)« , ajoute Catherine Rochon (rédactrice en chef de Terrafemina). Malgré tout, Hélène de Fougerolles a aussi reçu des messages d’anonymes témoignant de la sympathie pour elle. « Elle assume ce qu’elle est et c’est assez rare » ou « Votre positionnement dans ce débat du féminisme est honorable, car c’est un combat diviseur, fourre tout.. » peut-on par exemple lire.

Sans doute pas de quoi déstabiliser la comédienne, qui mène une vie discrète et confortable dans son havre de paix, elle qui habite désormais loin du show business, dans le Luberon.



[ad_2]

Source link