Cette « saloperie au poumon » qui a bien failli compromettre sa carrière

[ad_1]

Dans une biographie consacrée au chanteur Pierre Perret, parue ce jeudi 20 octobre 2022, l’auteur Alain Poulanges est revenu sur un souci de santé qui aurait bien pu lui coûter sa carrière. Et qui a quelque peu bouleversé sa vie de l’époque.

Dans Pierre Perret – La portes vers la liberté, une biographie sortie ce jeudi 20 octobre 2022 aux éditions L’Archipel, l’écrivain Alain Poulanges a rendu un vibrant hommage à Pierre Perret. Et dans l’un des chapitres, consacré à la santé de l’artiste aujourd’hui âgé de 88 ans, l’auteur revient en détail sur un épisode de sa vie qui aurait bien pu compromettre sévèrement sa carrière

La « saloperie aux poumons » de Pierre Perret qui « aurait pu entraîner (…) un arrêt cardiaque »

66 ans de carrière, plus de 500 chansons et quasiment autant de tubes… Pierre Perret est l’un des chanteurs les plus emblématiques de l’Hexagone pour toute une génération de Français. Mais à en croire son biographe Alain Poulanges – dont on retrouve des extraits de son ouvrage sur Soir Mag – tout aurait pu être très différent. Et pour cause, après avoir fait la première partie du groupe américain Les Platters, le chanteur a fait son grand retour à Paris et a repris comme l’indique l’auteur dans son livre « son périple effréné, allant de cabarets enfumés en cabarets enfumés, jusqu’au mois de novembre ». Mais ce rythme soutenu aurait pu lui coûter très cher.

En effet, il a commencé à ressentir une fatigue « de plus en plus astreignante ». Et à en croire Alain Poulanges, Pierre Perret a ainsi vu « son état empirer ». « Après une auscultation qui se voulait en règle, le toubib décréta que ce n’était pas grave. Il prescrit des vitamines et un liniment », révèle-t-il ensuite. Mais rien n’y a fait, le poète a continué de ressentir « des sensations d’étouffement ». Il aurait ensuite revu un médecin qui lui a alors affirmé : « Vous avez chopé une saloperie aux poumons ! ». Un problème qui, non-traité « aurait pu entraîner des pertes de conscience ou pire, un arrêt cardiaque »

La femme de l’époque de Pierre Perret le quitte… Pour son médecin ! 

S’en est ensuite suivie une une longue convalescence qui a contrait Pierre Perret à faire une croix sur la scène pendant plusieurs mois. « Le traitement était lourd : comprimés, piqûres et repos obligatoires », détaille le biographe qui raconte ensuite que l’interprète des tubes Le Zizi, La cage aux oiseaux ou encore Lily a poursuivi sa convalescence « chez des amis dans les Pyrénées, à Luchon ». Coïncidence (ou pas…), c’est aussi dans cette ville que son médecin avait prévu de passer ses vacances. Mais, quelques semaines plus tard, l’artiste a appris que sa femme de l’époque, Françoise, le quittait pour vivre un idylle avec ce même docteur…

© L’Archipel

« La rupture ne fut pas facile. Après quatre ans de vie commune, Pierre, malade, se retrouvait seul avec l’inconfortable obsession de n’avoir rien vu venir », écrit Alain Poulanges. Avant de préciser : « Pierre passa sept mois à Sancellemoz. Il fut libéré le 9 juillet 1960, le jour de son 26ème anniversaire. Sept moi passés à se refaire une santé et à écrire, mais sept mois passés loin de Paris, loin de son univers professionnel ». Une cure de jouvence forcée qui a surtout donné un nouveau souffle à sa carrière. 

[ad_2]

Source link