Pokemon ou Star Wars : quelle est la licence la plus lucrative de tous les temps ? – Actus Ciné

[ad_1]

Si vous pensiez qu’il s’agit de l’indéboulonnable saga Star Wars et son merchandising à n’en plus finir, ou même les franchises de super-héros, vous aviez tout faux ! Il s’agit d’une adorable créature née il y a 25 ans à peine…


Si vous pensiez que la franchise la plus lucrative de tous les temps était très certainement Star Wars, vu son importance dans la Pop Culture, la saga des (més)aventures de l’apprenti sorcier de Poudlard créé par J.K. Rowling, ou même, pour faire bonne mesure, les franchises de films de super-héros, vous aviez tout faux !

La franchise la plus rentable de l’Histoire n’est pas Harry Potter ou Star Wars, ni même le line-up de l’écurie Marvel au cinéma : elle s’appelle Pokémon. Créés en 1996 par le studio Game Freak et originellement destinés au fameux jeu vidéo sur Game Boy, les « monstres de poche » de Satoshi Tajiri ont progressivement envahi notre quotidien à travers des séries animés, des mangas et une multitude de produits dérivés. Pour finalement rapporter, en 25 ans, la bagatelle, tenez-vous bien, de 108 milliards de dollars !

En décomposant cette somme astronomique, le merchandising se taille logiquement la part du lion : un peu plus de 82 milliards $. Les jeux vidéo ? 24 milliards $. Dans ce registre, rien que l’application Pokémon Go a rapporté plus de 5 milliards $ en 5 ans. Les films sortis en salle et la série animée ? 1,85 milliards $. La franchise était d’ailleurs en tête des ventes des jouets de Noël dernier; c’est dire si le rouleau compresseur n’est pas prêt de s’arrêter…

Pokémon surclasse de la tête et des épaules la franchise située juste en-dessous, Hello Kitty, pourtant plus ancienne puisque née en 1974, qui a rapporté quant à elle pas moins de 88,5 milliards $. La firme Disney n’est quand même pas en reste; loin de là même. Les licences Winny l’ourson et Mickey Mouse ont respectivement rapporté, depuis leurs créations, 82,9 milliards $ et 81 milliards $.

La licence Star Wars ne figure qu’en cinquième position, avec « seulement » 69,4 milliards $ au compteur. Là aussi, le merchandising est roi, avec plus de 42 milliards $, suivi logiquement par les profits générés par les films en salle, qui représentent 10,3 milliards $.

Quant aux licences de l’univers Marvel, elles arrivent en 8e position, avec 36,2 milliards $. L’apprenti sorcier de Poudlard, Harry Potter, ferme la marche de ce Top 10, avec 32,2 milliards $ dans son panier. Si c’est le Box Office qui s’impose dans cette franchise, avec 9,1 milliards $ ramassés depuis les premières (més)aventures du héros, on notera quand même la surperformance des ventes des livres, qui récoltent 7,7 milliards $.

Vu les chiffres stratosphériques ci-dessus, on imagine mal les Disney, Warner, Nintendo & Co lâcher de sitôt leurs martingales milliardaires…

[ad_2]

Source link