Waze supprime le signalement des contrôles de police pendant le confinement

[ad_1]

Face à l’irrespect des consignes de confinement de la part de certains Français, Waze, le très populaire service de navigation, adapte ses règles. En effet, la fonctionnalité de signalement des contrôles de police, qui était parfois utilisée pour détourner les règles du confinement, a été supprimée temporairement de l’application. 

Waze n’aidera plus les contrevenants au confinement

Contactée par nos confrères de LCI, la filiale de Google a indiqué avoir suspendu la fonctionnalité depuis ce week-end, pour faire face aux nombreuses critiques dont le service était la cible. Ce ne sont pas les personnels soignants et autres responsables politiques, qui répètent depuis des jours « restez chez vous », qui se plaindront de la décision de Waze.

Par ailleurs, depuis quelques heures, le service de navigation communautaire affiche un message lié au confinement qui invite ses utilisateurs à réduire l’usage de leur voiture. 

Pour rappel, les déplacements ne sont autorisés que pour relier le domicile au travail (lorsque c’est absolument nécessaire), pour raisons de santé, pour « motif familial impérieux » ou pour porter assistance à des personnes vulnérables. Et enfin pour aller faire ses courses, une fois par jour. Tout contrevenant à ces règles risque, dans un premier temps 135 euros d’amende forfaitaire et 1 500 euros en cas de récidive dans les 15 jours. En cas de violations répétées la peine pourra aller à 3 700 euros et six mois de prison. 



[ad_2]

Source link