Cette candidate a perdu pourtant tout le monde ne parle que d’elle !



Alors que c’est la Miss Nicaragua, Sheynnis Palacios, qui a remporté le titre de Miss Univers 2023, une autre candidate est, presque, en train de lui voler la vedette. Laquelle et pourquoi ?

Ces derniers jours, le monde des reines de beauté était en ébullition à cause du concours de Miss Univers 2023. La candidate française, Diane Leyre, n’est même pas arrivée dans les 20 premières. Cela a été une vraie déception pour la Miss France et ses soutiens…

En revanche, bien que perdante elle aussi, Miss Népal semble avoir tout gagné car depuis quelques heures, la Toile ne parle plus que d’elle, faisant presque de l’ombre à la lauréate, Sheynnis Palacios…

Une candidate plus size sur scène : la seule du concours

Cette année, une candidate avec des formes (des vraies de vraies), jamais vues dans ce type de concours, participait à l’élection suivie dans le monde entier. C’est une première. Ovationnée par le public au moment de son passage, Miss Népal, alias Jane Dipika Garrett, a marqué les esprits et depuis on ne parle que d’elle sur les réseaux sociaux et dans les médias. La reine de beauté était la seule candidate plus size du concours.

Si la jeune femme, infirmière de profession âgée de 23 ans a tenté l’aventure, c’est justement pour casser les codes et prôner le body positive. “Je me bats pour une cause, je représente tellement de femmes dans le monde. Je veux montrer qu’il n’existe pas qu’un seul type de beauté. La taille zéro n’est pas un standard de beauté, 80% des femmes ne sont pas comme ça”, a-t-elle expliqué au YouTubeur Luis Portelles.

Magnifique et sûr d’elle à 100%” ; “Elle est en feu et incroyable” ; “Bien mieux que les squelettes habituelles” ou encore “Elle est belle, elle a un beau corps, dommage y’a pas des corps comme elle a Miss Univers, les meufs rondes peuvent aussi défiler“, peut-on lire sur Twitter. On vous épargne les commentaires odieux sur ses kilos en trop….

Actu à voir aussi ...  Amazon Prime Video invente les soirées cinéma à plusieurs et… à distance

Miss Népal ne plaît pas à Sylvie Tellier…

Tout le monde ne parle que d’elle et même l’ancienne directrice du comité Miss France, Sylvie Tellier. Si beaucoup sont heureux de la participation de Jane Dipika Garrett au concours, ce n’est pas le cas de la mère d’Oscar, Margaux et Roméo, laquelle commentait le programme sur Paris Première et n’a pas hésité à dire qu’elle trouvait Miss Népal “pas gracieuseet qu’elle n’était pas pour la discrimination positive“.

Tout de suite, la future présidente du jury de Miss France 2024 a été cataloguée comme grossophobe. Attaquée, elle s’est défendue sur son compte Instagram. “Je ne trouvais pas Miss Népal télégénique et ses formes n’ont rien à voir là-dedans“. En tout cas, l’aspirante au titre déchue a remporté une victoire : celle de la notoriété.



Source link