la France n’est pas passée loin de la victoire



La Coupe du Monde de la Pâtisserie vient de se clôturer en marge du Sirha à Lyon. Quel pays a remporté la coupe ? En quelle position est arrivée la France ? Réponses.

La France est passée à “ça” de la victoire… Ce samedi 21 janvier, le Japon représenté par Moe Takahashi, Naritoshi Suzuka et Yusaku Shibata, a remporté la Coupe du Monde de la Pâtisserie, en marge du Sirha Lyon 2023. L’équipe de France, composée de Georges Kousanas (chocolat), Jérémy Massing (sucre) et Jana Lai (glace) décroche la médaille d’argent, tandis que l’Italie termine 3e de la compétition. Aussi, le Canada s’est vu remettre le prix éco-responsabilité.

Ces résultats clôturent deux jours de compétition acharnée. Pendant 10h, les 17 équipes en lice ont dû réaliser 42 desserts de dégustation et 3 pièces artistiques autour du thème du changement climatique. Le Japon a convaincu le jury, présidé par Pierre Hermé et Cédric Grolet, a été particulièrement séduit par le dessert à partager du Japon autour de la thématique du vent et de la légèreté. “Le niveau de la compétition s’élève d’édition en édition, en atteste les résultats si serrés, commente Pierre Hermé, Président de la Coupe du Monde de la Pâtisserie. C’est avec une grande émotion que nous décernons ce premier prix au Japon, un pays coutumier du podium, qui retrouve la première marche du podium 16 ans après.” “J’ai trouvé les candidats passionnés, ce qui est très satisfaisant en tant que pâtissier, complète Cédric Grolet, Président d’Honneur du concours. J’aimerais remercier toutes les personnes qui sont venues travailler ici pour m’avoir fait redécouvrir ce si beau métier qui évolue tous les jours en termes de dégustations physiques et techniques.

Actu à voir aussi ...  Realme X50 Pro 5G : le test complet

Quelles étaient les épreuves de la Coupe du Monde de la Pâtisserie ?

Cette année, les équipes en lice s’affrontaient sur le thème du changement climatique. Chaque équipe avait 10 heures pour réaliser 42 desserts de dégustation et 3 pièces artistiques avant de les présenter au jury. Voici toutes les réalisations produites : 

  • 3 gâteaux entiers à partager aux chocolats “Pure Origine” Valrhona + 1 factice
  • 3 entremets glacés avec purées de fruits Capfruit + 1 factice  
  • 26 sucettes glacées (nouvelle épreuve introduite en 2022) + 10 factices, dont l’unique contrainte est de respecter la dimension ” finger food ” pour être dégustées en une seule bouchée
  • 10 desserts de restaurant (nouvelle épreuve introduite pour la Finale 2021) comprenant des produits laitiers Debic  
  • 1 pièce artistique en chocolat, 165 cm socle compris
  • 1 pièce artistique en sucre, 165 cm socle compris
  • 1 pièce artistique en glace hydrique sculptée, 50 cm socle compris

Quelles étaient les équipes en lice ?

Cette année, 18 équipes étaient en lice pour la Coupe du Monde de la Pâtisserie. Chacune était composée d’un chocolatier, d’un expert du sucre et d’un maître glacier. L’équipe de France était composée du chocolatier Georges Kousanas, du spécialiste du sucre Jérémy Massing et de Jana Lai, maître glacier. Voici la liste complète des pays en lice : 

  • Argentine
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Corée du Sud
  • Egypte
  • France
  • Ghana
  • Île Maurice
  • Italie
  • Japon
  • Malaisie
  • Maroc
  • Philippines
  • Royaume-Uni
  • Taipei chinois
  • Tunisie
  • USA

Qui étaient les membres du jury ?

Le premier Jury Dessert de Restaurant, composé de 7 chefs cuisiniers et pâtissiers, français et internationaux, était chargé d’évaluer l’épreuve Dessert de Restaurant :

  • Albert Adria – Enigma* (Barcelone)
  • Aurélie Collomb-Clerc – Flocon de Sel*** (Megève)
  • Sofia Cortina – La Vitrine (México)
  • Nicolas Lambert – Four Seasons (Dubaï)
  • Tom Meyer – Granite* (Paris), ancien candidat du Bocuse d’Or France
  • Sébastien Vauxion – SarKara** (Courchevel)
  • Mauro Colagreco – Le Mirazur*** (Menton)
Actu à voir aussi ...  pass vaccinal, 3e dose, Noël, qu'a dit Jean Castex ?

Le jury dégustation, chargé d’évaluer le reste des réalisations, devait noter la présentation, le goût, les techniques de travail, les compétences, le respect des produits et l’originalité des recettes.

  • Argentine : Néstor Reggiani – La Nueva Muguet (Buenos Aires)
  • Canada : Daniel Hinojosa García – Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec (Montréal)
  • Chili : Alban Barta – Las Condes (Santiago)
  • Colombie : Paula Reyes – Ambrosia Chocolate + Arte (Bogotá)
  • Corée du Sud : Min Ho Kang – Bread Panda (Incheon)
  • Egypte : Sedhom Reyad Aly – Royal Maxim Palace Kempinski***** (Le Caire)
  • États-Unis : Andy Chlebana – Joliet Junior College (Joliet)
  • France : Yann Brys – Tourbillon (Paris)
  • Ghana : Mélissa Darko – Bake Depot (Accra)
  • Italie : Emmanuele Forcone – Forcone Consulting (Milan)
  • Île Maurice : Sandy Scioli – Long Beach Resort***** (Poste de Flacq)
  • Japon : Takahiro Komai – Henri Charpentier (Tokyo)
  • Koweit : Sadiqa Esmaeil – Dar Hamad Restaurant (Salmiya)
  • Malaisie : Kean-Chuan Yap – Academy of Pastry and Culinary Arts (Petaling Jaya)
  • Maroc : Kamal Rahal Essoulami – Rahal Group (Casablanca)
  • Philippines : Buddy Trinidad – Pastry Alliance of the Philippines (Manille)
  • Royaume-Uni : Denis Dramé – TheTasteLab by Classic Fine Foods (Londres)
  • Singapour : Desmond Lee – InterContinental Singapore***** (Singapour)
  • Taipei chinois : Kuo-Yi Lee – West Pastry (Taipei)
  • Tunisie : Mahrez Bouali – Maison Augustin (Paris)

Cette belle Coupe du Monde de la Pâtisserie se conclut par la victoire de l’équipe du Japon. La France arrive 2e et l’Italie 3e.



Source link