Comment faire du kéfir d’eau ou kéfir de fruits ? + mode d’emploi kefirko


Je reviens sur le sujet du kéfir d’eau pour répondre aux interrogations que je reçois le plus souvent, à savoir : comment utiliser les grains des kéfir déshydratés ? Quel sucre utiliser ? Quelle est la meilleure eau ? Comment obtenir plus de pétillant ? Bref une mise à jour et des précisions qui viendront compléter mes précédents articles sur le sujet que vous retrouvez ici :

J’en profite aussi pour vous faire la démo du kit de démarrage kefirko. Si vous cherchez un mode d’emploi du kefirko, cette vidéo vous sera donc utile aussi. Le kefirko est un bocal avec tous les accessoires qui nous facilitent la vie pour la fabrication de notre kéfir.

Video: Comment faire du kéfir d’eau ou kéfir de fruits ? + mode d’emploi kefirko

Réalisation pas à pas du kéfir d’eau ou kéfir de fruits + mode d’emploi kefirko

>>> Fichier transcript de la vidéo en pdf

Matériels utilisés dans la vidéo

Préparation de la boisson kéfir de fruits

Préparation de la boisson kéfir de fruits

Préparation de la boisson kéfir de fruits

Préparer une boisson pétillante à l’aide de grains de kéfir d’eau n’y a rien de sorcier. Pour environ 1 litre, il vous faut le jus d’un demi-citron, 2 figues, 3 cuillerées à soupe de sucre environ et de l’eau non chlorée. Et bien sûr nos fameux grains de kéfir, au moins 2 cuillerées à soupe quand ils ne sont pas déshydratés !

Vous déposez les grains de kéfir dans un grand bocal, un kefirko si vous en avez un, sinon un bocal classique assez grand. Ensuite vous ajoutez le jus de citron, le sucre et l’eau et vous mélangez. Ajoutez 2 figues et fermez le bocal pour laisser passer l’air mais pas la poussière. Avec le kefirko le couvercle est prévu à cet effet et sans kefirko utiliser un tissu fin, ou de la gaze et un élastique autour.

Quel sucre utiliser dans le kéfir d’eau ?

Pour ceux qui font attention à leur consommation de sucre, il faut savoir que les grains de kéfir de fruits se nourrissent du sucre, c’est ce qui les fait grandir et se reproduire. Donc non, pas d’édulcorant pour les grains de kéfir, du vrai bon sucre. Vous pouvez utiliser du sucre de canne blond le plus simple et le plus recommandé avec le sucre blanc de betterave. Vous pouvez aussi utiliser du rapadura, du sucre intégral, du muscovado, du sucre roux, du sucre candy, de la cassonade, de la vergeoise, de la mélasse ou encore du sirop d’érable. On évitera le miel qui a des propriétés anti bactériennes, anti fongiques… Et qui ne ferait pas bon ménage avec la bonne santé des grains de kéfir.

Actu à voir aussi ...  Samsung améliore encore son smartphone pliant... par de simples mises à jour

Vous l’aurez compris du vrai sucre plus ou moins complet. Les avantages du sucre complet c’est qu’il apportera son lot de vitamines et minéraux et que vos grains de kéfir en profiteront aussi. Cependant vos grains prendront la couleur du sucre complet. Ça ne changera en rien la qualité de vos grains.

Selon les souches, préférez l’un ou l’autre des sucres (blancs ou complets). N’hésitez pas à varier les plaisirs, si vous voyez que le sucre complet que vous utilisez a tendance à faire diminuer votre quantité de grains, changez pour un sucre blanc. Pensez à garder une partie de vos grains avant de tenter des expériences pour ne pas risquer de tout perdre. de même pour l’eau, tester des eaux différentes.

Plus la fermentation est longue, moins il restera du sucre à la fin. Vous pouvez gouter au fur et à mesure et stopper quand le gout vous convient. En général il faut 24 à 48 heures. Si on attend plus, la boisson devient comme légèrement vinaigrée et elle est moins bonne à boire.

Quelle eau utiliser pour faire du kéfir ?

Une eau non chlorée et minéralisée. Si vous avez une carafe filtrante c’est parfait, si vous avez une fontaine à gravitation aussi. Par contre si vous utilisez un distillateur d’eau ou un osmoseur vous utiliserez de préférence un sucre complet pour l’apport en minéraux ou vous pouvez ajouter un peu de sels de vichy pour redonner un peu de dureté à l’eau.

Vous n’avez rien de tout ça ? Et bien optez pour une eau minérale du commerce avec + de 500 mg/L de résidus secs, par exemple la Contrex, la Vittel ou l’Hépar. Pour l’eau de boisson courante, préférez les eaux faiblement minéralisées, mais pour votre kéfir, c’est une eau minéralisée dont il a besoin pour être en pleine forme.

Vous pouvez aussi utiliser de l’eau du robinet que vous aurez mis dans une carafe et fait reposé 24 heures. Une bonne partie du chlore se sera évaporé et vous pourrez utiliser cette eau sans problème.

Comment réhydrater des grains de kéfir d’eau ?

Réhydrater les grains de kéfir

Réhydrater les grains de kéfir

Pour plus de facilité d’échange et d’envoi les grains de kéfir sont souvent déshydratés cela ne retire rien à leurs qualités et c’est un très bon moyen de les conserver dans le temps. Vous pouvez aussi les congeler, mais ma préférence va à la déshydratation.

Actu à voir aussi ...  Apple tourne sa tablette vers le futur et son OS... dans le bon sens

Avec une toute petite quantité de grains de kéfir déshydratés vous obtiendrez très vite une bonne quantité de grains frais. Il suffit simplement de lancer une préparation classique. Vos grains de kéfir vont se réhydrater tranquillement. Ensuite vous pourrez les conserver dans un petit bocal avec de l’eau sucrée au réfrigérateur. Vos grains ne tarderont pas à se reproduire.

Le mode d’emploi du kefirko

Le kefirko est un bocal conçu dans le but de vous simplifier la vie quand vous faites votre kéfir de fruits maison, votre kéfir de lait et aussi votre kombucha.

Je dois dire que je l’utilise depuis quelques temps en remplacement de mon classique bocal et on ne va pas se mentir, c’est très très pratique ! Tous les éléments sont en verre ou en plastique et passent au lave vaisselle. Tout est bien pensé pour nous simplifier la vie : le tamis pour filtrer les grains, le petit accessoire pour presser le jus de citron, la cuillère assez longue pour bien mélanger et qui peut aussi être utilisée comme petite passoire. Le couvercle qui se dévisse pour laisser passer l’air, mais pas les insectes… L’essayer c’est l’adopter !

Rien de compliqué donc, on met les grains de kéfir, le sucre, les figues et l’eau dans le kefirko, on mélange. On ferme avec le tamis, on ajoute l’accessoire pour presser le citron. On presse le citron, on rince le tamis, on ferme en laissant passer un filet d’air et on attend que les figues remontent. C’est prêt !

Ensuite, on retire le couvercle transparent, on verse dans une bouteille qui résiste bien à la pression et au réfrigérateur (ou alors on fait une 2ème fermentation, je vous en parle bientôt). On retire les figues, on récupère les grains de kéfir, on les met dans un bocal avec de l’eau sucrée et au réfrigérateur en attendant la prochaine tournée.

On lave le kéfirko à la main ou dans le lave-vaisselle et c’est terminé.

Le mode d’emploi du kefirko

Le mode d’emploi du kefirko

Comment obtenir plus de bulles dans mon kéfir de fruit ?

Pour cela il faut faire une 2ème fermentation, mais je vous prépare une vidéo juste sur ce sujet pour que vous puissiez par la même occasion aromatiser vos boissons kéfir et en faire des vraies boissons de fête !

Actu à voir aussi ...  Apple a trouvé pourquoi nos applis n'en faisaient qu'à leur tête

Quels sont les bienfaits de la boisson kéfir ?

En plus d’être une boisson rafraichissante, délicieuse et pétillante que vous apporte de beau le kéfir ? c’est une boisson probiotique, qui vous aide donc à reconstituer une bonne flore intestinale. Et qui dit bonne flore intestinale variée et équilibrée, dit aussi système immunitaire en pleine forme.

Les bactéries qui composent notre microbiote nous fabriquent aussi des micronutriments essentiels à notre santé. Donc une grande variété de bactéries saines dans ses intestins, signifient plus de chance d’avoir toutes les vitamines essentielles. Oui il faut bichonner ses intestins, mais ça vous le saviez déjà.

Donc si vous êtes amenés à prendre des antibiotiques, pensez à faire une petite cure de kéfir par la suite.

Les autres bienfaits qu’on prête au kéfir :
– Améliore le transit en cas de constipation
– Possède des propriétés anti-oxydantes
– Améliore l’assimilation des micronutriments
– Maintient du poids de forme
– Diminue les intolérances alimentaires
– Maintient une bonne immunité
– Fait baisser la tension artérielle
– Réduit le taux de cholestérol
– Réduit les problèmes de peau (psoriasis, eczéma)

Les contre-indications du kéfir d’eau

Le kéfir contient un petit peu l’alcool, très peu, autour de 1% mais si votre foie n’est déjà pas très en forme autant ne pas en rajouter. De même si vous êtes enceinte on ne sait jamais évitez d’en prendre.

Pour les personnes qui évitent complètement le sucre, oui le sucre est mangé par les grains de kéfir, mais il peut en rester un peu.

Si vous avez tendance aux ballonnements, attention. Commencez doucement avec le kéfir, un petit verre pas plus pour voir comment ça se passe. Car il peut aggraver ou nettement améliorer votre cas, ça dépend de votre flore. C’est comme les probiotiques tous ne conviennent pas à tout le monde, chacun a des souches qui lui conviennent mieux.

Il peut interférer avec la prise de certains médicaments, donc il faudra le prendre à distance des médicaments.

Le conseil de Karen


Mots clés :



Source link