Acculé, Pierre Ménès demande pardon à ses victimes



Après le tollé provoqué par la séquence du documentaire “Je ne suis pas une Salope, Je suis une Journaliste”, de nouveaux témoignages accablants et la révélation d’une plainte pour agression sexuelle, Pierre Ménès a enfin pris la parole sur Twitter pour s’excuser publiquement.

Dans son documentaire Je ne suis pas une Salope, Je suis une Journaliste, Marie Portolano mettait Pierre Ménès face aux gestes déplacés qu’il avait commis quelques années auparavant.
Dans cette séquence finalement coupée du montage, mais révélée par le site Les Jours, on voyait le commentateur sportif phare de Canal+ patiner devant l’évidence de ses comportements abusifs. S’en était suivie une séquence où les réseaux sociaux se sont mis à fustiger le chroniqueur sportif, qui lui campait sur ses positions. Le jeu-vidéo Fifa a même décidé d’arrêter sa collaboration avec lui. 

Un échec féministe

Dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde, la journaliste Nathalie Iannetta revient sur cette affaire. 

La journaliste de Téléfoot regrette le fait que toute l’attention soit portée seulement sur Pierre Ménès et non sur le système de domination de genre qui était dénoncé. 

Elle résume: “Nous avons soulevé: un système. Il a été entendu: ” tous des salauds “. Il en reste: le procès d’un seul homme. Autant dire: une défaite sur toute la ligne.”

Une plainte pour agression sexuelle déposée en 2018

Selon des informations révélées par Mediapart ce 29 mars, Pierre Ménès avait fait l’objet d’une plainte pour agression sexuelle en 2018. Une employée d’un magasin Nike parisien avait saisit la justice avant que sa plainte ne soit finalement classée sans suite. 

Actu à voir aussi ...  TikTok espionne-t-il vraiment tout ce que vous copiez-collez ?

Elle raconte aujourd’hui à Médiapart. “On m’avait prévenue de faire attention quand Pierre Ménès arrivait à notre étage. Il s’appuyait sur notre épaule, nous tenait par le bras, par la taille… Et puis il avait toujours des remarques sur nos tenues. On le vivait hyper mal.

Pierre Ménès a échangé avec les victimes et s’est excusé auprès d’elles

Pierre Ménès a tenu ce lundi 29 mars à faire son mea-culpa sur Twitter. “Chères Isabelle Moreau, Marie Portolano et Francesca Antoniotti, je souhaite vous présenter mes excuses...” commence-t’il dans son long message d’excuses. 

Mea culpa

C’est la première fois que Pierre Ménès reconnait publiquement avoir eu des comportements inappropriés par le passé. 

Jusqu’ici, il regrettait que la société ait évolué dans un sens où il ne puisse plus reproduire cela, et avouait que si l’occasion se représentait, il le referait. 



Source link