le gigantesque groupe démantelé en Europe avait même son propre service clientèle



Plus de 2 millions de clients, 40 000 chaînes, films et séries ; 15 millions d’euros de chiffre d’affaires et son propre service clientèle. Europol a annoncé ce 10 juin avoir démantelé un vaste réseau de streaming illégal à l’organisation parfaitement rodée.

Dans une opération coordonnée, les forces de police ont procédé à 15 perquisitions à travers l’Europe, aboutissant à l’arrestation de 11 personnes. Le groupe opérait principalement depuis l’Espagne, mais utilisait une cinquantaine de serveurs répartis dans 9 pays différents.

Des millions via les cryptomonnaies et PayPal

Pendant plus de cinq ans, ce réseau avait gagné environ 15 millions d’euros, grâce à des paiements PayPal, des virements bancaires et aux cryptomonnaies. L’industrialisation était telle que le groupe disposait même d’une équipe dédiée au service client.

Les perquisitions ont permis de saisir une propriété, des voitures de luxe, des bijoux, de l’argent liquide, des cryptomonnaies pour un total d’environ 4,8 millions d’euros. Le gel de divers comptes bancaires a permis quant à lui de saisir 1,1 million d’euros supplémentaires.

Le streaming et l’IPTV dans la ligne de mire

Le streaming illégal, notamment par IPTV, est le nouveau cauchemar des ayants droit. Alors que le prix des abonnements aux chaînes sportives augmente, tout comme celui des offres de SVOD, le procédé est de plus en plus tentant pour les potentiels clients. On estime que l’IPTV génère 1 milliard d’euros par an en Europe.

En France, un groupe de cinq personnes a été condamné ce 8 juin à des amendes et des peines de prison pour avoir diffusé des chaînes de sport sur une trentaine de sites différents pendant quatre ans. Une activité qui leur avait rapporté plus de 230 000 euros.

Actu à voir aussi ...  Nut-crusted venison, pumpkin ragout and pan-fried dumplings by Römische Taverne Villa Borg ⋆Anne's Kitchen

Source : Bloomberg





Source link