le smartphone qui se recharge en un éclair, sans aucun fil



Chez Oppo, la gamme Ace sert à expérimenter de nouvelles technologies de recharge. Le modèle de l’année dernière était le premier à bénéficier de SuperVOOC 65W (une recharge intégrale filaire en 30 minutes) tandis que l’Ace2 de 2020 bénéficie de son côté d’une recharge sans-fil 40W (AirVOOC), ce qui est du jamais vu. La promesse d’Oppo ? Il serait possible de récupérer l’équivalent d’une heure d’autonomie en 5 minutes de charge sans-fil. Et pour passer de 0 à 100% d’autonomie, il ne faudrait au total que 56 minutes. Une promesse qui a toutes les chances d’être tenue, étant donné l’avance qu’Oppo a prise dans ce domaine. 

À lire aussi : Oppo va présenter le chargeur sans-fil le plus rapide du monde

Une recharge sans-fil inversée de 10W

Comme d’autres smartphones (ceux de Huawei et Samsung notamment), le Oppo Ace2 peut aussi recharger un autre appareil en transformant son dos en support Qi. Si la plupart des mobiles du marché émettent une puissance très réduite dans ce mode, le Ace2 monte lui à 10W ce qui est supérieur à ce qu’un iPhone de dernière génération supporte. Autrement dit, le Ace2 est à la fois un smartphone et une batterie externe, ce qui est une véritable prouesse. Dommage que sa batterie ne soit « que » de 4000 mAh. 

Équipé du processeur Snapdragon 865 de Qualcomm et du modem X55 dédié à la 5G, le Oppo Ace2 appartient à la catégorie des smartphones haut de gamme. Les Ace n’étant habituellement pas lancés en Europe, il faudra sans doute attendre un futur smartphone Reno ou Find pour bénéficier d’une recharge sans-fil aussi rapide en France. En attendant, OnePlus, qui appartient au même groupe que Oppo, dévoilera dans les prochaines heures son OnePlus 8 Pro, compatible avec une recharge Qi 30W. 

Actu à voir aussi ...  Rupture sentimentale, rupture amicale… même combat ? – Le modeste blog de Miss Bavarde

Cette nouvelle recharge sans-fil ultra-rapide nous laisse penser que, dans quelques années, les constructeurs pourraient enfin réussir à se débarrasser du port USB-C de leurs smartphones, un rêve que partagent beaucoup d’acteurs comme Vivo ou Apple. Encore faut-il convaincre les consommateurs du bien-fondé d’un tel changement. 





Source link