Activité physique, écran, alimentation : l’Anses s’adapte au confinement



Activité physique, temps d’écran, alimentation… L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) adapte ses repères en période de confinement, et livre ses préconisations pour lutter contre la sédentarité des enfants et adolescents.

En période de confinement, le quotidien des enfants et des ados s’articule autour du temps consacré à l’école, des repas et des plages de détente. Des journées qui passent paradoxalement très vite, mais qu’il est important de rythmer, sans négliger l’activité physique. Mais comment faire lorsque les sorties sont limitées et que de nombreux français n’ont pas la chance de disposer d’un logement avec jardin ? Pour aiguiller les parents, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de publier une série de conseils pour maintenir une activité physique et limiter la sédentarité. Des recommandations qui valent pour les adultes, mais aussi pour les enfants, car “tout épisode d’inactivité musculaire se traduit par une aggravation de la perte de masse musculaire, sans récupération possible si aucune mesure n’est prise pour la prévenir“, précise l’Anses.

Adapter l’activité physique à l’âge des enfants

L’Anses insiste sur la nécessité de bouger dans la journée et de pratiquer une activité physique adaptée “aux capacités de chacun“, afin de pallier aux effets de la sédentarité et de contrer les déséquilibres énergétiques et alimentaires. Bien entendu, ces recommandations varient en fonction de l’âge des enfants.

  • En dessous de 6 ans : Au moins 3 heures par jour d’activité physique, soit 15 min/h pour 12 h d’éveil. Les activités sédentaires ne doivent pas dépasser 1 h en continu par jour. 
  • Entre 6 et 17 ans :  60 minutes d’activité physique cumulée par jour. L’Anses recommande de fractionner le temps d’activité physique en période de 10 à 20 minutes, plusieurs fois par jour, à bien répartir tout au long de la journée. L’idéal est de proposer une activité un peu plus intense sur deux périodes de 10 minutes et de faire du renforcement musculaire 2 fois par semaine. Les activités sédentaires ne doivent pas dépasser 2h en continu par jour. 
Actu à voir aussi ...  Bande-annonce Eternals, le film Marvel de l'oscarisée Chloé Zhao avec Angelina Jolie et Salma Hayek - Actus Ciné

Limiter le temps d’écran

L’un des défis auxquels font face de nombreux parents depuis le début du confinement est de limiter le temps d’écran des enfants. Un vrai challenge lorsqu’on demande aux enfants de faire leur devoir à la maison sur ordinateur, ou qu’ils sont davantage tentés par la télévision. L’Anses insiste sur la nécessité de “veiller à limiter l’augmentation du temps d’écran de loisirs et passif.” Il est important de maintenir une activité physique ludique et régulière et de limiter le temps assis en se levant idéalement toutes les 30 min. Avant l’âge de 6 ans, le temps passé devant un écran ne devrait pas dépasser une heure, et pas plus de deux heures pour 6-11 ans.

Veiller à une bonne alimentation

Dans une période où il est compliqué de faire du sport et où les temps d’écran ont tendance à être plus longs que d’habitude, le risque est également celui d’adopter de mauvaises habitudes alimentaires et de grignoter. Cela passe notamment par la réduction du temps passé en position assise et le rappel des règles nutritionnelles : réduction de l’apport de sucre, consommation quotidienne de fruits et légumes frais, éviter les aliments trop riches et trop gras, veiller aux apports en calcium grâce aux produits laitiers. 



Source link