Tesla va rouvrir la Gigafactory de New York pour fabriquer des respirateurs artificiels



Et si les chaînes de production de Tesla servaient à produire des respirateurs pour les victimes du coronavirus ? La Gigafactory 2 de Buffalo, dans l’état de New York, risque bien de reprendre du service après avoir été fermée sur ordre d’Elon Musk. Objectif : fabriquer un maximum de respirateurs artificiels pour les hôpitaux de Big Apple. 

En temps normal, cet énorme complexe sert à fabriquer des panneaux solaires pour Tesla ainsi qu’une bonne partie des composants des Superchargeurs V3. Face au ralentissement massif de l’économie américaine et à la baisse des commandes, la Gigafactory avait été mise à l’arrêt en début de semaine. Mais la donne semble avoir changé, notamment en raison de la situation critique de New York. La mégalopole de huit millions d’habitants est devenue, ces dernières heures, le foyer le plus important de la pandémie avec plus de 55 000 cas et un nombre de décès en constante augmentation. Surtout, ses hôpitaux manquent déjà de lits et de matériel.

De la panique stupide à la fabrication de matériel

L’annonce d’Elon Musk pourrait être perçue de manière assez banale si le patron de SpaceX ne s’était pas illustré ses dernières semaines avec un discours plutôt ambivalent sur l’épidémie et la façon de la traiter. En effet, dès le 6 mars, il avait qualifiée d’idiot l’emballement autour du Coronavirus.

Le tout avant de s’improviser épidémiologiste le 19 et le 23 mars en affirmant que les enfants étaient « essentiellement immunisés » ou encore que que les masques moins onéreux que les FFP2 étaient meilleurs que ces derniers la plupart du temps ». 

L’emblématique patron semble donc avoir changé d’avis sur le virus et son impact, se mettant lui aussi en oeuvre pour passer à l’action.

Actu à voir aussi ...  ski, étranger, où partir en décembre ?

D’ailleurs, la Gigafactory 2 pourrait ne pas être le seul site mis à contribution par Tesla. Il se murmure également que l’usine de Fremont pourrait reprendre du service dans les prochains jours, là aussi pour fabriquer des respirateurs artificiels. 





Source link