Amazon fait-il vraiment appel aux dons pour financer les congés maladie de ses contractuels?

[ad_1]

En mars 2019, face à la pandémie du Covid-19, Amazon a débloqué un fonds d’urgence de 25 millions de dollars via sa fondation, Amazon Relief Fund. L’objectif ? Que les travailleurs contractuels et saisonniers puissent recevoir des indemnités de maladie s’ils contractent le coronavirus. Mais les conditions d’accès à cet argent ont fait polémique outre-Atlantique. 

Un appel aux dons, vraiment ?

De fait, cette procédure a déclenché des réactions en chaîne sur la Toile. L’étincelle ? La publication d’un article signalant que Jeff Bezos – la personne la plus riche au monde – a sollicité des dons de particuliers pour financer son programme d’indemnisation des contractuels malades.
Le site Popular Information, qui se définit comme un « bulletin sur la politique et le pouvoir », ajoutait que ceux-ci devraient solliciter une demande pour financer le programme, pointant du doigt une complexité orchestrée par le géant du e-commerce. 

L’idée qu’une société rentable et d’envergure internationale comme Amazon demande de l’argent aux particuliers pour payer les congés maladie de certains de ses envoyés (indirects), alors que l’ensemble de la planète est touchée, a mis le feu aux poudres.
Visiblement choqué, le journaliste et fondateur du site Popular Information, Judd Legum a relayé l’information sur son compte Twitter le 24 mars 2020. Le message a été relayé plus de 23 000 fois. 

Contacté par le site américain de fact checking Snopes, l’entreprise de Jeff Bezos a déclaré :

« Nous n’avons pas demandé de dons et Amazon Relief Fund a été financé par Amazon au travers d’un don initial de 25 millions de dollars. La structure d’exploitation d’un fonds comme celui-ci, que des centaines d’entreprises font par l’entremise d’un tiers, exige que le programme soit ouvert aux contributions publiques, mais nous ne sollicitons d’aucune façon ces contributions ».

En clair, la société a confirmé que l’appel aux dons ne serait qu’une obligation légale et non une véritable source de financement pour Amazon. 

C’est le libellé d’invitation aux dons d’Amazon Relief Fund (voir image ci-dessus) qui a porté à confusion, explique Snopes

« Au départ, ce libellé indiquait qu’Amazon demandait – ou du moins suggérait – des dons. Une version archivée de la page du 19 mars 2020 comprenait cette déclaration : « Le Fonds dépend principalement des dons de particuliers et du soutien d’Amazon.com Services LLC pour financer ce programme » ».

« Faire un don », une option toujours possible

Depuis, le site américain souligne que le bandeau a été mis à jour. Il indique désormais explicitement qu’aucun don n’est attendu. Toutefois, le bouton « Faire un don » n’a pas disparu.
Conclusion à la question « est-ce que Amazon appelle aux dons pour financer les congés maladie de ses contractuels ? » l’agence américaine de fact checking répond « oui » précisant « inconsciemment ou non ».

Source : Popular InformationSnopes



[ad_2]

Source link