Etre célibataire depuis un peu (trop) longtemps et bien le vivre, c’est grave docteur ? – Le modeste blog de Miss Bavarde


adorable-animal-animal-lover-1123999

Etre célibataire et ne pas courir après tous les mecs célibataires de Paris est-il une bonne chose ? Dans un sens je dirais que oui, je ne suis pas marathonienne moi et je ne suis pas partante pour perdre mon temps, l’ayant déjà fait y a quelques années. Sauf que le souci principal est que, même si être célibataire parfois me pèse, je ne cherche pas absolument à faire des rencontres. J’aimerais évidemment mais je ne fais rien pour.

Pourtant, notre monde ne manque pas de célibataires, ne manque pas de sites ou applications de rencontre, et encore moins de bars, boites de nuit bref de lieux ! Perso, ayant rencontré le dernier, en maillot de bain (enfin lui l’était) dans un café, j’avoue que ça met un peu la pression au prochain (désolée mec) ! Est ce emmerdant quand être célibataire est parfois chiant mais pas désespérant ?

Je vieillis, comme tout le monde, c’est comme ça on y échappe pas. Et idéalement, j’aimerais bien créer un petit humain aussi ! Sauf que seule, c’est pas tout à fait pareil. D’aussi loin que je me souvienne, ma vie amoureuse, même si elle fut bien remplie il faut le reconnaître, reste un désastre. Et je ne l’ai jamais fait passée avant ma vie pro. Dans notre vie pro, il y a toujours des challenges, des nouveautés, des CDD qui se terminent, des CDI qu’on quitte et qu’on commence, et une vie de Freelance que j’ai commencée il y a presque 2 ans maintenant. Et au milieu de tout ça à gérer et à tenter de réussir, j’ai parfois le sentiment de passer à côté de ma vie amoureuse car je la délaisse. Ce n’est pas comme si je m’en foutais mais presque. Et après je vais me « plaindre » d’être seule. Sauf que lorsque je regarde bien ma vie amoureuse, en dehors de quelques années entières passées sans homme dans ma vie, j’ai toujours été avec quelqu’un.

Actu à voir aussi ...  Il était une fois la pâtisserie

Comment, dans une société de consommation qui jette sa moitié comme un mouchoir, on fait des rencontres ? Quand les applis ou sites de rencontres ne nous attirent pas car trop chronophage, quand vous n’êtes pas fétarde, quand vos copines ne sont pas dispo pour un simple verre, quand vous ne draguez pas dans les bars car vous n’êtes pas celle qui drague, et quand vous êtes à votre compte et n’appartenez pas à des associations ou clubs de sports, on fait comment ? Je demande. Etrangement, j’ai toujours rencontré quelqu’un quand je ne m’y attendais pas, j’ai vraiment pris conscience de cela quand je voyais ma psy. Parfois, dans une boutique, plusieurs fois via le travail, et une autre au détour d’un voyage au bout du monde ! Quand je ne m’y attendais pas, l’autre était sur ma route ! Mais quand je ne voyage pas car pas les sous, ou plutôt pas le temps car j’ai une activité à développer, je fais quoi ? Je ne vais pas me balader avec un panneau dans le dos on est d’accord ! Le souci est que ma vie perso et donc amoureuse n’a jamais été ma priorité, et je n’ai jamais trop su pourquoi ! Je sais juste que je suis une nana responsable avec un prêt sur le dos à rembourser et qu’être amoureuse ne paiera pas mes taxes mensuelles. Ca mettra juste un peu de bonheur en plus dans ma vie.

Depuis mon retour de Bali, je bosse. Je tente de développer mon activité, d’y croire et je travaille. J’échange beaucoup autour de moi à ce sujet mais toujours avec des filles. Je ne fais pas de rencontres car je ne sors pas de chez moi. J’ai le souci d’être très fainéante, de ne pas vouloir dépenser 30€ dans un espace de coworking pour une journée. Quand je sors, on drague souvent ma copine, moi pas vraiment mais je ne m’en plains pas. Pour autant, j’aimerais rencontrer enfin une personne pouvant me correspondre, et avec qui je serais bien sans me poser de questions. 2 hommes qui feront toujours partie de moi je crois m’ont montré ce que je cherchais, ce qui me convenait, et quel type d’homme je souhaitais dans ma vie. Je me dis qu’un numéro 3 doit bien exister et qu’il se mettra surement sur ma route là encore quand je ne m’y attendrais pas. Mais parfois, ça me saoule tout ça ! Ca me saoule car je pense mériter d’être heureuse en amour, de mériter d’avoir la personne qui me soutient, me supporte et est à mes côtés, de mériter d’avoir cet homme de mes rêves, loin d’être parfait, mais parfait pour moi. Mais voilà, ça traine !

Actu à voir aussi ...  Google supprime 25 applis prises en flagrant délit de vol d'identifiants Facebook

adult-beard-cap-1011529

Est-ce cela être une femme indépendante ? Etre célibataire sans mal le vivre en espérant au fond de son coeur qu’un homme débarquera et fera son niz et qu’on a juste à être patiente ? Est-ce qu’aimer sa propre compagnie c’est être égoïste ? Est-ce cela être adulte que de penser qu’on s’accomplit uniquement grâce à soi même et non grâce à l’autre ? Est-ce que penser que l’autre sera la cerise sur mon gâteau fait de moi une femme égoïste ? Que de questions ! Est-ce grave d’être célibataire depuis des mois et de ne pas parler mecs H24 avec ses copines et ne pas en pleurer chaque soir ? Je crois que la réponse à toutes ses questions est juste que c’est être humain. Je suis humaine, je suis honnête et je ne suis pas désespérée malgré ce que la société peut nous faire croire parfois ! Je reconnais ne pas mal vivre mon célibat de manière générale mais avoir une pointe au coeur parfois quand j’y pense. Je reconnais ne pas faire plus d’efforts que ça pour faire la rencontre, mais je n’ai pas envie de me forcer ni de forcer le destin. Est-ce que cela veut dire que je ne veux pas prendre de risque ? Non je ne crois pas, je pense juste m’écouter ! Est-ce que je suis une âme perdue en amour et une nana malchanceuse ? Parfois je le pense, mais je me dis surtout que sans les quelques erreurs de parcours, sans les rares amants dont je ne me rappelle même pas le nom, sans les 2/3 mecs dont j’ai été dingue, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui ! Alors doit-on toujours y croire ? Oui. Est-ce de l’inconscience que d’espérer avoir dans sa vie un gars qui réunit les 2 qui m’ont le plus marqué ? Non je ne pense pas non plus ? Mais comment faire au quotidien ? L’accepter et se faire confiance et se laisser surprendre. Et si vous avez un pote comme le gars de la photo dans votre entourage, je prends, c’est trop mon style ! Allez, en attendant de trouver l’homme, je retourne faire ma midinette sur Instagram sur le profil de Monsieur Waouh !



Source link