Son fils Romain passe 1 an dans un van, détails de son projet fou sur les routes



Dans la famille Sardou, on demande le fils : Romain ! Il a récemment pris une grande décision… embarquer dans un van aménagé pour 1 an, pour explorer des endroits très particuliers.

Le saviez-vous ? L’un des quatre enfants de Michel Sardou, Romain, est écrivain. Et il se passionne pour les moines chrétiens depuis de nombreuses années déjà. Très récemment, il a décidé de se lancer dans ce qui pourrait être l’aventure de sa vie : un périple d’un an sur les routes des monastères. Il a récemment raconté les détails de ce projet à nos confrères du Figaro Magazine

Pourquoi Romain Sardou s’apprête-t-il à passer un an sur les routes ? 

Interrogé d’emblée sur cette idée folle, Romain Sardou a répondu qu’il avait besoin de changement, “non pour changer d’air, mais pour changer d’idée”. Le fils de Michel Sardou s’est confié sur le chemin qu’il comptait emprunter pour mener à bien son voyage : “J’irai à Ligugé pour saint Martin, à Bangor pour saint Colomban, en Égypte pour saint Antoine, en Espagne pour Isidore, en Allemagne pour Boniface. Et, afin de cerner l’héritage du monachisme d’Occident, j’irai visiter… ses héritiers directs”. Un parcours européen donc qui mènera le fils du très célèbre chanteur de 77 ans sur les traces de moines et de saints. 

Romain Sardou dit tout sur la folle aventure dans laquelle il s’embarque

Fan du continent européen et de son histoire, Romain Sardou a expliqué sa décision de se cantonner à l’Europe aux journalistes du Figaro Magazine. “L’histoire du monachisme dans ses dimensions spirituelle, politique, intellectuelle, architecturale, civilisationnelle, c’est aussi s’émerveiller de la grandeur de ce continent”, a-t-il d’abord détaillé.

Actu à voir aussi ...  Meilleurs poupées : quelles sont les nouveautés ?

Avant de poursuivre : “Il s’en est tenu et pensé des choses étonnantes sur cette partie du monde ! Il s’en est raté énormément, et des horreurs insoutenables, mais, à qui veut bien le remarquer, toujours le bien l’aura emporté sur le mal. Un moine vous dirait que l’espérance se nourrit du passé. Il y a donc bien lieu d’espérer”

Celui qui a pour parrain Alain Delon et Mireille Darc pour marraine (rien que ça !) a raconté comment il vivrait pendant ce périple hors norme. “Pour l’occasion de ce voyage, j’ai fait aménager un fourgon en bureau d’écriture et bibliothèque roulante. J’emporte tout sur la route. C’est la ‘Van Life du pèlerin'”, a plaisanté le quinquagénaire. Quant à la devise de son périple, elle est simple : “Obsculta. Écoute”. Gageons que son célèbre père approuve ce message !



Source link