Les symptômes (silencieux) de l’infarctus



Dans la moitié des cas d’infarctus, les premières douleurs dans la poitrine surviennent dans les jours ou semaines qui le précèdent. Parfois, il n’y a pas ces douleurs typiques mais d’autres signes moins évocateurs.

L’infarctus du myocarde (muscle du cœur) se produit quand une artère qui alimente le coeur est bouchée par un caillot de sang. Appelée “crise cardiaque” dans le langage commun, il résulte de l’obstruction totale et brutale d’une artère coronaire. C’est une urgence. A l’occasion de la Journée mondiale du Coeur, le 29 septembre, nous vous rappelons les symptômes de l’infarctus pour réagir au plus vite, avec le cardiologue Alain Furber.

Quels sont les premiers symptômes d’un infarctus ?

“Au moment de l’infarctus,  on observe une douleur dans la poitrine d’apparition brutale qui est assez évocatrice de par son intensité. Elle est située derrière le sternum. Le patient ressentira par ailleurs des irradiations de la douleur dans le cou et la mâchoire ainsi que dans le bras et la main gauche. La douleur est souvent associée à une sensation d’enserrement, comme dans un étau. De manière plus rare, la douleur peut s’apparenter à des brûlures. Elle ne disparait pas au repos” indique le Pr Furber. Cette douleur peut parfois s’accompagner de nausées, palpitations voire d’une perte de connaissance si le patient souffre de troubles du rythme cardiaque ou d’autres pathologies.

Combien de temps avant que l’infarctus ne survienne ?

“Dans la moitié des cas d’infarctus, les premières douleurs dans la poitrine surviennent dans les jours ou semaines qui précèdent celui-ci, à l’effort ou au repos. Ces douleurs se manifestent par vagues, elles ne durent pas. C’est pourquoi il est très important de prendre en compte ce type de symptôme, poursuit le cardiologue. Dans l’autre moitié des cas, les symptômes surviennent brutalement et la première douleur signifie l’infarctus.”

Actu à voir aussi ...  Strawberry Gin & Tonic

Sont-ils différents chez l’homme et chez la femme ? 

Les symptômes typiques sont similaires chez les hommes et les femmes. “Chez la femme âgée seulement, on observe parfois des formes atypiques avec un essoufflement et une grande fatigue d’apparition brutale mais dans la grande majorité des cas les symptômes sont les mêmes” souligne le cardiologue.

Quels sont les symptômes silencieux de l’infarctus ?

Dans certains cas, l’infarctus est “silencieux” c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de douleur dans la poitrine. “Par contre, il y aura un essoufflement. On le remarque notamment chez les patients diabétiques, ils ressentent souvent un essoufflement sans douleur ce qui complique le diagnostic” précise notre expert.

Quels sont les symptômes digestifs ?

Dans certaines formes atypiques d’infarctus, on peut observer des symptômes digestifs. “Il peut s’agit de signes épigastriques comme des brûlures de l’estomac, un ulcère ou un reflux gastro-oesophagien (RGO). La douleur peut remonter dans le cou” note le Pr Furber.

Quelle est la durée des symptômes ?

Tant que l’artère n’est pas débouchée, la douleur persiste. L’infarctus est une urgence qui nécessite une prise en charge rapide pour déboucher l’artère coronaire.

Merci au Professeur Alain Furber, cardiologue.



Source link