Poivrons rouges, verts ou jaunes ? Une couleur est bien plus profitable que les autres

[ad_1]

Vert, jaune ou rouge, votre cœur balance entre les différentes couleurs de poivrons ? On vous explique pourquoi votre choix devraient toujours se porter sur une seule de ces couleurs.

Poivron rouge, jaune, ou vert ? Face aux étals du marché, vous vous êtes déjà posé la question au moins une fois. On hésite souvent lorsqu’il s’agit de choisir parmi les différentes couleurs de poivrons, si bien que l’on finit par prendre les trois. La plupart du temps, ces derniers sont vendus à la pièce, au même prix. Pourtant, tous les poivrons ne se valent pas ! Découvrez pourquoi.

Poivron rouge, vert ou jaune, une différence de taille

Vous n’êtes pas sans savoir que la couleur du poivron renseigne sur son degré de maturité, et non pas une quelconque différence de variété. Un poivron rouge est parfaitement mûr, tandis qu’un poivron vert est récolté avant maturité. Quant au poivron jaune, il représente tout simplement le stade intermédiaire. Mais voilà, au même titre qu’une tomate verte, récoltée en sous-maturité, le poivron vert n’aura pas autant de nutriments à offrir qu’un poivron rouge ! Et c’est bien dommage, car récolté à maturité, le poivron est un véritable allié santé : il est notamment très riche en vitamine C et c’est un excellent anti-oxydant. En effet, selon la nutritionniste Nathalie Négro, interviewée par Le Parisien, le poivron rouge apporte beaucoup plus d’antioxydants que sa version immature ! On compte 7120 μg de caroténoïdes pour 100 g de poivron rouge, contre 154 μg pour le vert, une différence de taille. Les poivrons rouges sont également mieux dotés en potassium et en acide folique que les poivrons verts. 

Le poivron le plus facile à digérer

Du fait de son immaturité, le poivron vert sera le moins facile à digérer, surtout si celui-ci est dégusté cru. En revanche, le poivron rouge, plus sucré, plus juteux et plus digeste, se croque très bien cru, en salade ! C’est sous cette forme que ces nutriments sont le plus disponibles. Dans tous les cas, il vaut mieux les éplucher et retirer leur peau pour faciliter la digestion.

[ad_2]

Source link