Netflix : Otis de Sex Education face à un jeu vidéo mortel dans Choose or Die – Actus Ciné

[ad_1]

Asa Butterfield, alias Otis dans Sex Education, est à l’affiche d’un film d’horreur dans lequel il doit faire face à un jeu vidéo mortel. Voici ce qu’il faut savoir sur Choose or Die, à découvrir sur Netflix.

Avant de le retrouver dans la saison 4 de Sex Education, Asa Butterfield, l’interprète d’Otis, fait un détour mortel par la case horreur avec un nouveau film terrifiant sur Netflix. Dans Choose or Die (Curs>r, en VO), l’acteur britannique incarne Isaac, un programmeur et réparateur informatique fan de jeux vidéo, qui va se retrouver malgré lui dans un engrenage paranormal dangereux.

Son amie Kayla (Iola Evans), codeuse à ses heures perdues et à la recherche d’argent pour aider sa mère devenue toxicomane suite à la mort de son fils, tombe sur un curieux jeu vidéo piraté des années 80, dont la réussite est récompensée d’un prix de 125 000 dollars, jamais réclamé jusqu’à aujourdhui. Ce qui semblait être une aubaine pour la jeune femme va se transformer en cauchemar.

Dead or Alive

Lorsqu’elle décide de redémarrer le jeu rétro en question, intitulé Curs>r, elle va pénètrer dans un univers surréaliste et terrifiante et rendre sa réalité maudite. Lancée dans des niveaux de plus en plus compliqués, où la narration est calquée sur le monde réel, Kayla va devoir faire des choix terribles ou mourir.


Netflix

Elle tente également d’en savoir plus sur ce jeu créé par un certain Inigo Beck, qui a fait enregistrer un message sur répondeur pour les vainqueurs par le célèbre Robert Englund, l’acteur connu pour avoir incarné le tueur Freddy dans les années 80 et qui sera d’ailleurs au casting de la saison 4 de Stranger Things.

Dans sa quête impossible contre le maléfice qui blesse et tue tout sur son passage, Kayla pourra compter sur l’aide d’Isaac, pour tenter de déchiffrer les codes du jeu et mettre leur bourreau en déroute et briser l’équilibre diabolique qui lie le maudit à la personne qui lance la malédiction. Et elle va se rendre compte que son épée de Damoclès n’est pas si loin.


Netflix

En mêlant l’univers vidéoludique et le genre horrifique, Choose or Die joue des codes pour créer une atmosphère terrifiante qui rappelle le film interactif Black Mirror : Bandersnatch pour sa mise en scène et sa construction narrative mais aussi Saw et Destination Finale pour son ambiance glauque et ses morts gores.

Avec une séquence d’introduction efficace et violente, on se laisse facilement séduire par ce premier long-métrage de Toby Meakins, pas parfait mais inspiré et solide, et par les performances de son duo d’acteur.

[ad_2]

Source link