Les tatouages, interdits de certaines encres de couleur



Depuis ce mardi 4 janvier 2022, les tatoueurs ne peuvent plus utiliser une vingtaine d’encres de couleur et une cinquantaine de composants chimiques, jugés dangereux pour la santé pour créer leur tatoos.

Cette décision prise par la commission européenne s’appuie sur un rapport de l’agence européenne des produits chimiques (ECHA) qui explique que ces encres sont cancérogènes et corrosives pour la peau. ” Ces substances et colorants peuvent entrainer des mutations génétiques, affecter les capacités reproductrices, causer des allergies cutanées ou d’autres effets nocifs pour la santé” a expliqué Sonya Gospodinova, porte-parole de l’exécutif européen. 

Les tatoueurs inquiets

Pour les professionnels du secteur cette décision est disproportionnée. ” On doit apprendre à changer toute notre matière première ( …) C’est comme si on supprimait la farine aux boulangers ” explique le tatoueur Rudy d’Hollandeur à l’antenne de France Info. En effet, la plupart des tatoueurs qui utilisent ces encres et produits depuis plusieurs décennies ne relèvent pas d’effets secondaires graves et, de facto ne comprennent pas cette interdiction. Une pétition a d’ailleurs déjà recueilli plus de 175 000 signatures. Pour l’instant, les tatoueurs ont obtenu une dérogation d’une année pour deux colorants : le  bleu de phtalocyanine (pigment blue 15 :3) et le vert de phthalocyanine (pigment green 7) pour leur laisser le temps de trouver des produits de substitution sûres.  



Source link

Actu à voir aussi ...  10 idées de jeux pour un anniversaire inoubliable !