le frère jumeau du Huawei P40 Pro est officiel

[ad_1]

Même si Honor appartient à Huawei, la marque a, jusqu’à présent, toujours proposé des produits différents de ceux de sa maison mère, même s’ils s’appuyaient sur la même plate-forme technologique. Les Honor 20 et Honor View 30 arborent ainsi un design moins premium que les Huawei P30 et Huawei Mate 30, ce qui leur permet de s’attaquer à un marché différent, potentiellement moins aisé. 

À la surprise générale, Honor change de stratégie. Les 30 Pro et 30 Pro+, ses nouveaux smartphones tous justes présentés en Chine, sont des clones des Huawei P40 Pro. Seule différence esthétique, ils arborent un logo Honor incroyablement géant.

Des différences côté photo 

Ainsi, les Honor 30 Pro et 30 Pro+ utilisent le même écran OLED incurvé de 6,57 pouces au taux de rafraîchissement de 90 Hz que le Huawei P40 Pro. Tout est repris à l’identique, y compris le double poinçon géant situé en haut à gauche. Honor utilise clairement la même chaîne de production que Huawei. Les deux smartphones embarquent aussi le même processeur (le Kirin 990 5G) et supportent la recharge filaire ultra-rapide 40W et la recharge sans-fil 27W. Jamais un smartphone Honor n’a été aussi bien équipé. 

Bien sûr, quelques éléments diffèrent tout de même entre les Honor 30 Pro et Huawei P40 Pro, notamment au niveau de la photo. Le 30 Pro utilise un capteur principal RYYB de 40 Mpix (avec un objectif qui ouvre à f/1.8), comme le P30 Pro, ainsi qu’un ultra grand-angle classique rattaché à un capteur de 16 Mpix. Il dispose aussi d’un zoom périscopique x5 rattaché à un capteur de 8 Mpix. Le Honor 30 Pro+ est presque identique mais utilise un capteur principal de 50 Mpix, cette fois-ci comme le P40 Pro. 

Autre différence, le haut-parleur des Honor 30 Pro ne se cache pas sous la dalle OLED comme avec les Huawei P40 Pro. Une grille est présente au-dessus de l’écran, ce qui devrait améliorer la qualité du son, tout en permettant à Honor de baisser ses coûts de production. 

Commercialisés autour de 500 à 600 euros, les Honor 30 Pro et 30 Pro+ se réservent pour l’instant au marché chinois. Un autre smartphone moins impressionnant, le Honor 30, a aussi été présenté. Moins cher (dans les 400 euros), il se distingue par un écran plus petit (6,53 pouces), un nouveau processeur inédit (le Kirin 985) et un module caméra dépourvu de zoom périscopique. Bien sûr, aucun de ces trois appareils n’est compatible avec les services Google. 



[ad_2]

Source link