la première « vraie » voiture électrique du constructeur sera dévoilée à la rentrée

[ad_1]

L’annulation du Salon de l’auto de Paris en raison de l’épidémie de Covid-19 bouscule les plans des constructeurs, mais aussi leur communication. Ainsi, dans un entretien vidéo accordé à POA, Vincent Cobée, le PDG de Citroën, s’est exprimé sur le futur immédiat de la marque. Quelques semaines après l’annonce de l’Ami, la citadine électrique sans permis, la marque aux chevrons va s’atteler au remplacement de la C-ZERO, son seul (et très discret) véhicule 100% électrique. 

ë-C4 : un style unique ?

Le n°1 de la marque aux chevrons a donc confirmé l’arrivée prochaine de la berline ë-C4 : « Elle va arriver en prise de commandes à partir de juin, sera visible en septembre-octobre puis on lancera les ventes ». Citroën qui comptait dévoiler son nouveau modèle lors du Mondial de l’Auto ne change donc pas ses plans et prépare même les esprits à un design de rupture : « c’est un véhicule qui lance une nouvelle identité de style ». Et pour cause, si la future ë-C4 est, tel que c’est annoncé, un mélange du concept-car 19_19 et de la GS des années 70, elle devrait effectivement détoner.

Pour le reste, les informations disponibles sur la future berline sont très parcellaires. Sera-t-elle lancée en même temps que les versions essence et diesel ou faudra-t-il attendre quelques semaines de plus ? Et surtout, qu’aura-t-elle de différent par rapport aux autres voitures du segment chez PSA ? 

Il est déjà acquis que l’ë-C4 reposera sur la plate-forme e-CMP des Peugeot e-208, mais va-t-elle également opter pour un même bloc batterie/moteur de 50 kWh et 100 kW, au risque d’affaiblir son autonomie ? 

Citroën a encore quelques mois pour muscler la fiche technique en attendant ce fameux lever de rideau à l’automne. 

Source : POA



[ad_2]

Source link