Far breton sans lactose, sans gluten, sans oeufs

[ad_1]

Encore une nouvelle victoire sur les intolérances ! ? Et oui, c’est toujours une joie que de réussir un nouveau dessert qui convienne à mon homme et qui soit bon. (C’est bien mieux si c’est bon, quand même ^^)

J’ai donc préparé ce far breton version sans lactose, sans oeufs et sans gluten. C’est pour le moment la meilleure version que j’ai pu préparer. Le secret pour obtenir la consistance de flan sans oeufs, ce sont les graines de lin moulues. Je ne crois pas qu’il existe les graines déjà moulues (mais dites-moi si je me trompe, ça m’intéresse), il faudra le faire soi-même avec un moulin à poivre/à épices.

Nous avons trouvé ce far encore meilleur les jours suivants.

Pour 4 personnes :

  • 80 g de farine de riz
  • 1 cuillère çà soupe de graines de lin moulues
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 20 g de fécule de pommes de terre ou de maïs
  • 70 g de sucre en poudre
  • 40 cl de lait végétal de votre choix
  • Les graines d’une gousse de vanille
  • 1 bouchon de rhum (facultatif)
  • 3 cuillères à soupe de crème de soja
  • 1 cuillère à soupe de purée de noix de cajou
  • 1 petit paquet de pruneaux dénoyautés

Source : France Végétalienne.

1- Mélangez les graines de lin moulues avec les deux cuillères à soupe d’eau. Réservez.

2- Faites chauffer le lait végétal avec les graines de la gousse de vanille.

3- Versez dans un saladier la crème de soja, la purée de noix de cajou et le sucre et mélangez au fouet.

4- Ajoutez la farine de riz, la fécule et le mélange de graines de lin. Mélangez.

5- Versez doucement le lait chaud, fouettez petit à petit. Terminez par le rhum, si vous le souhaitez.

6- Graissez un moule de 20 cm de diamètre avec de l’huile ou de la margarine. Déposez des pruneaux et versez la pâte par-dessus.

7- Faites préchauffer votre four à 220°c et enfournez pour 10 minutes puis baissez à 180°C et poursuivez la cuisson 30 minutes.

8- Laissez complètement refroidir, à température ambiante au début puis au réfrigérateur. Comptez 12 h avant de le servir. Préparez-le 48h à l’avance, il n’en sera que meilleur.

[ad_2]

Source link