Comment se débarrasser des ronces définitivement et naturellement ? 7 solutions efficaces



Les ronces, ces plantes fruitières en forme de lianes, sont reconnaissables à leurs épines aiguisées très courantes en forêt. Ayant la fâcheuse tendance à envahir leur environnement – leur croissance est très rapide -, nous voulons souvent nous en débarrasser, surtout quand elles s’enroulent sur des mètres entiers dans un jardin. Voici nos astuces naturelles et conseils pratiques pour y parvenir.

Comment venir à bout des ronces naturellement ? Comment éviter leur repousse et s’en débarrasser définitivement ? Autant de questions qui méritent des réponses claires. Alors voici pas moins de 7 astuces pour dire adieu aux ronces qui ont envahi votre jardin !

La première technique, et aussi la plus courante, est de couper les ronces à la main. Du moins avec un sécateur bien aiguisé et préparé à la coupe des lianes solides, sans oublier des gants de jardinage. L’arrachage des racines depuis leurs souches peut être bénéfique et évite la repousse des ronces par la suite, notamment si vous le faites dans vos haies. C’est d’ailleurs la technique la plus efficace en haie bien qu’elle soit très physique.

Vous pouvez aussi user d’un extracteur de racines. Plus vous le ferez tôt et régulièrement, moins les plantes fruitières ne se développeront. Vous pouvez d’abord retourner le sol de façon à faire sortir plus facilement les racines, bien développées en général. Le désherbage naturel est donc une première méthode efficace qui vient à bout de ces tenaces plantes, “véritables chiendents“.

Quelles solutions sans produits chimiques pour éliminer les ronces ?

Voici quelques astuces naturelles pour couper l’herbe sous le pied aux ronces de votre jardin :

Actu à voir aussi ...  Ces chercheurs transforment les malwares en images pour mieux les détecter grâce à une IA

Le sel

  1. Découpez une bouteille plastique aux 3/4.
  2. Versez ½ litre d’eau très chaude et 30 grammes de sel.
  3. Coupez une ronce et positionnez-la dans la bouteille, tige vers le haut.
  4. Laissez tel quel au moins 6 mois : les ronces n’auront pas envie de s’installer dans le secteur.

L’infusion d’orties

Préparez une infusion à base d’orties et pulvérisez sur vos ronces. L’ortie est réputée pour ses actions désherbantes et est très utilisée en jardinage. À l’état de purin, son odeur est très désagréable mais il reste tout aussi efficace.

L’eau de cuisson des pommes de terre

L’eau de cuisson, bien chaude, des pommes de terre fait aussi ses preuves pour venir à bout des envahisseuses grâce à sa teneur en amidon, désherbant à ses heures. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de cuisson de vos pâtes.

Le vinaigre blanc

Préparez une dilution avec 1/3 d’eau et 1/3 de vinaigre blanc et pulvérisez ensuite sur les hauteurs de vos ronces. En effet, le vinaigre blanc est un désherbant de contact, ce qui signifie qu’il n’agit pas sur les racines. Attention à bien doser votre préparation car le vinaigre blanc a tendance à acidifier les sols.

Le paillage

Le fait de pailler va faire barrage aux ronces et aux mauvaises herbes. Une fois que vous avez procédé à l’arrachage manuel des plantes, installez votre paillage au sol. L’avantage est double : vos ronces seront stoppées et vos sols, laissés au frais et dans une humidité ambiante.

Le purin d’angélique

L’angélique est une plante herbacée qui pousse surtout aux beaux jours. Utilisée en phytothérapie, elle fait aussi ses preuves en tant que désherbant naturel. Pour préparer du purin d’angélique :

  1. Prélevez 1 kg de feuilles d’angélique à découper.
  2. Laissez macérer dans 10 litres d’eau entre 7 et 10 jours.
  3. Filtrez bien avant usage.
  4. Pulvérisez les pieds des ronces avec la préparation, idéalement au printemps.
  5. Une fois sèches, les ronces se retireront facilement.
Actu à voir aussi ...  Apple tente de défendre son App Store alors que les enquêtes pour monopole commencent

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude se montre efficace face aux plantes fruitières. Il peut être déposé directement sur les pieds des ronces. Si vous voulez l’utiliser pour vos haies ou massifs, mieux vaut le mélanger à du vinaigre blanc et à de l’eau, comme suit : 1 kg de bicarbonate de soude, 200 ml de vinaigre blanc et 5 litres d’eau. Le tout va faner, sécher et sera facile à arracher

Pourquoi conserver les ronces dans son jardin ?

  • Envahissantes, piquantes et gênantes, les ronces sont aussi des plantes fruitières qui donnent naissance à de délicieuses baies sauvages, les mûres. Lors des promenades en forêt, il n’est pas rare de faire une pause pour y goûter,
  • Au-delà, les ronces servent de nid à de nombreux animaux cherchant un abri comme les papillons ou les coccinelles qui sont par ailleurs de bons prédateurs face aux araignées rouges et aux pucerons, parasites courants dans nos jardins,
  • Plante mellifère, elle attire les bourdons et abeilles durant le printemps,
  • Barrière naturelle, la ronce crée une clôture aussi efficace que les barbelés sinon plus dans les champs,
  • Enfin, grâce aux ronces, nous cuisinons tartes et confitures à base de mûres à déguster entre gourmands.
Actu à voir aussi ...  Gros glaçons pour les cocktails



Source link